De l'usage de la métaphore

Publié le par pierre

J'ai trouvé ça, je sais plus trop où :

Le char de l'état navigue sur un volcan.

Quel frichti de métaphores, aussi incompatibles entre elles que possible ! En 2007, je vote pour le ou la candidat(e) qui la sort sans rire.

Une bonne métaphore, quand même, pour bien commencer le we :

Mille pensers dormaient, chrysalides funèbres
Frémissant lourdement dans les sourdes ténèbres,
Qui dégagent leur aile et prennent leur essor,
Teintés d'azur, glacés de rose, lamés d'or.

(Beaudelaire, Le Flacon)

C'est à propos de parfums...

D'ailleurs, le film Le Parfum, histoire d'un meurtrier est très bien. Courez-y des deux mains pour l'applaudir à perdre haleine !

Publié dans Ecrire

Commenter cet article

valérie 31/10/2006 18:29

"Teintés d'azur, glacés de rose, lamé d'or": c'est vraiment bon, et ça vous traverse le ciel de haut et de biais.

marie pierre 31/10/2006 10:12

pardon...j'ai dû merder...au moins on sait ce que je pense de mes enfants !!

marie pierre 31/10/2006 10:09

peuh...fiction, réalité...mes enfants sont grands et MERVEILLEUX, qu'on ne touche pas à un seul de leurs cheveux...Celà dit j'ai un peu honte de mon commentaire d'avant, je ferais  mieux de travailler sérieusement!

marie pierre 31/10/2006 10:07

peuh...fiction, réalité...mes enfants sont grands et MERVEILLEUX, qu\\\'on ne touche pas à un seul de leurs cheveux...Celà dit, j\\\'ai un peu honte de mon commentaire d\\\'avant, je ferai mieux de travailler sérieusement!

marie pierre 31/10/2006 10:06

peuh...fiction, réalité...mes enfants sont grands et MERVEILLEUX, qu'on ne touche pas à un seul de leurs cheveux...Celà dit, j'ai un peu honte de mon commentaire d'avant, je ferai mieux de travailler sérieusement!