La turbulence de 0 à 632

Publié le par pierre

Animé d'une foi inébranlable en ma capacité à raconter n'importe quoi sur n'importe quoi, un mien ami m'a demandé d'écrire un billet sur la turbulence de l'an 0 à l'an 632.

Pour ceux qui ne sont familiers que de la turbulence, sachez qu'il s'agit, en gros, des mouvements tourbillonnaires qui animent un fluide visqueux éjecté à grande vitesse. Esprits sub-ceinturaux qui imaginez une discipline très affriolante, méditez cet exemple d'équation d'écoulement turbulent avant de vous ruiner en revues scientifiques :

Mais quid de la turbulence avant que la Science ne s'en fût emparée et ne l'eût drapée dans la toge immaculée de ces immortelles équations ?

La turbulence commença en l'an 0 avant Jésus-Christ lorsque ce dernier rencontra la pécheresse Paris Hilton sur son chemin. Elle était très turbulente. Il y eut une rave party fabuleuse lors de laquelle JC marcha sur une piscine de champagne, que les disciples assagirent plus tard en eau plate à la demande des alcooliques anonymes (AA).

Les Romains s'emparèrent de l'idée et firent de superbes fêtes qui ne sont pas sans évoquer un sermon calviniste à Genève en période de Carême :

Ensuite les barbares entrèrent par la petite porte du fond, celle qui est derrière la statue tout à droite. Ce fut également très turbulent, pour ne pas dire gore.

Merde !!!!! j'ai tapé Barbie au lieu de barbares sur Google. Je suis vraiment trop con. Tant pis, je continue, j'ai pas que ce blog à taper, j'ai aussi mes dix-huit enfants à élever et je dois nettoyer le porte chat qui a un peu accoché au four, hi hi.

Donc la turbulence romaine fut reprise et amplifiée par les barbares, aidés en cela par le christianisme naissant.

En 632, heureusement, la naissance d'un nouveau et glorieux monothéisme mit des bornes à tant de troubles.

Le monde devint dès lors paisible, la gazelle et le lion allant gambader de concert, le loup jouant à la marelle avec l'agneau et la colombe racontant des blagues de Toto au crapaud. Du jour au lendemain la turbulence s'effaça de la surface de la terre. Il ne faut pas écouter ce sacripan de Benoît XVI qui voudrait nous faire revenir aux moeurs moins policées d'avant 632...

Hé, bogoss, t'as un truc sur la tête

Voilà, c'était un billet sur la turbulence de 0 à 632, je sais que c'est nul mais faites-en autant au lieu de dégoiser.

Publié dans Spiritualité

Commenter cet article

Cerise 27/09/2006 15:24

cet article remplacerait  avantageusement  dix cours d'histoire et 7 de théologie...

Le e-consultant 26/09/2006 10:20

IL y a une faute à la ligne 4 de l'équation.

Max 22/09/2006 19:08

Je m’demande si c’est plus facile de marcher sur de la flotte ou sur du champagne ? (Les équations sont les bien venues) C’est pour le futur stage de développement personnel que j’essaie d’organiser : "Apprenez à faire des miracles et à devenir riche en 2 week-ends seulement".
T’as tort de te moquer de Benoît. C’est quand même balaise d’arriver à faire tenir un suppositoire géant sur sa tête et en plus en évitant de se marrer !

roxane 22/09/2006 12:32

C'est rigolo, Pierre, tu attires chez toi tous les frivolibres du web ! lolJe ris toujours autant à la lecture de tes notes !

STV. 22/09/2006 12:01

"Barbie gore". Le prochain succès des fêtes de fin d'année.