Peut-on formuler un jugement de valeur ?

Publié le par Pierre H

- Pour moi, Le Roi Lion de Walt Disney est une historiette monarchiste, à la trame falote, accablée d'une tripotée de chansons dont les paroles sont fadasses et l'arrangement musical un sirop aussi visqueux qu'insipide. L'interdire au moins de 99 ans serait de toute évidence une mesure de salut public.

Essayez de dire ça à vos collègues de travail. Vous verrez, c'est surprenant.

On vit vraiment dans une époque de consensus et de politiquement correct. Bon, c'est vrai, je n'ai pas mis de gants ; ils n'étaient pas prêts à voir assassiner aussi froidement une de leurs vaches sacrées (entre la poire et le fromage).

Je ne préconise pas de fusiller tous producteurs de merdes faussement artistiques et véritablement commerciales, simplement de leur faire subir le supplice du pal et une centaine de coups de fouet ; voyez, je suis conciliant.

Est-ce être un vieux réac que de dire qu'il y a de la bonne et de la mauvaise musique ? Des bons films et des navets ? Le mauvais goût et le bon goût ? Sans prétendre être le gardien du temple de celui-ci... la presse parisienne de gauche le fait tellement bien que je ne vais pas lui piquer ce boulot.

Arf.

Publié dans Les gens sont fous

Commenter cet article

cerise 03/11/2007 13:52

ah bon, tu me rassures... un moment, j'avais cru que tu n'aimais pas le roi Lion...

pierre 26/10/2007 17:20

Merci David pour le problème passionnant que vous soulevez. Votre style est tout à fait flamboyant, et j'ai même réussi à me sortir de vos digressions sans GPS. Bien vu : l'auteur de ce blog est un bobo tout à fait centriste, conformiste, politiquement correct... et qui l'assume très bien ! 

DAVID 25/10/2007 13:51

Ahahaha ! Sus à l'envahisseur ! Notez que je ne réagis sur cet artistique blog quasiment jamais (never ever comme dirais les chaudasses des all saints…enfin la gente féminines au proportions avantageuses composant le susdit groupe voulais-je dire), que je parcours pourtant avec la plus grande délectation dans mon fauteuil club cuir vert pâle en sirotant mon sobacha quotidien.  Et bien je réagis pour rétablir l’ordre chaotique (quel bel oxymoron ! comme dirait jack) du susdit site (beaucoup de « sus » dans cette phrase…ne serais je pas victime d’une dyslexie verbal dorcélienne plus connu sous le nom du syndrome du « chéri, il est minuit viens te coucher ! Euuhh attend y a un très bon reportage sur l’évolution de la gagouzie au 20ème siècle sur arte »).  Bref ! N’êtes vouvoumême (merci SFR pour ces cours du soir de SMS à 30 cts d’euros par SMS soit au mille 300 euros) pas politiquement correct et consensuel en vous affichant comme tous d’accord et politiquement incorrect ? Un bobo ne sommeillerait il pas en vous (ce qui entre nous expliquerai un bon nombre de vos douleurs récentes !). A peluche

lewis 23/10/2007 09:18

Tu manges vraiment avec n'importe qui.

Martin Lothar 19/10/2007 21:13

Je suis d'accord : Le livre de la jungle était mieux réussi. Pour le supplice, j'aime bien le pal avec le fouet par dessus. A noter, que comme pas mal de films, la pal commence très bien, mais se termine très mal.