Veille technologique

Publié le par Pierre H

Vous n'ignorez pas que je travaille pour une petite PME gauchiste à caractère humanitaire, et que celle-ci me rémunère en échange d'un travail scientifique approfondi. Je n'en suis pas moins très soucieux de partager avec vous mon enthousiasme face aux éclatants progrès de la science moderne.

hamster.jpgOr je suis tombé cet après-midi sur un article passionnant dont je vous restitue les meilleurs passages (mieux vaut un bon copier-coller qu'une mauvaise paraphrase) :

Pour la dix-septième année consécutive, dix "Ig-Nobel", des prix récompensant des travaux absurdes ou loufoques réalisés par de vrais chercheurs, ont été décernés au théatre Sanders de l'université par le comité orgnisateur, composé de Marc Abrahams, éditeur de la revue humoristico-scientifique "Les Annales de la recherche improbable", et d'associations de chercheurs et d'étudiants de Harvard.

gay-choc.jpgTrois Argentins ont remporté leur anti-Nobel pour une étude sur les "Effets du Viagra sur la sensation de décalage horaire chez le hamster", publiée par l'Académie des Sciences argentine en juin 2007. Mayu Yamamoto, récompensée pour sa recherche sur l'extraction de vanille à partir de bouse de vache, devait assister vendredi à une dégustation gratuite d'une nouvelle glace baptisée en son honneur par un glacier de Cambridge (nord-est): "Yum-a-Moto Vanilla Twist". L'anti-Nobel de la Paix est allé à un laboratoire de Dayton (nord-est) pour sa "bombe gay", une arme chimique qui provoque chez les soldats ennemis une attraction sexuelle irrésistible. [Ndlr : J'en connais qui vont être intéressés]. Le prix de linguistique a salué la preuve apportée par trois chercheurs espagnols, sur les réactions différentes des rats à l'audition en mode rembobinage d'un discours prononcé dans plusieurs langues.

Sept des dix lauréats étaient présents à la cérémonie de jeudi et avaient payé eux-même leur voyage. Deux d'entre eux, le Britannique Brian Witcombe et l'Américain Dan Meyer, spécialistes des effets secondaires de l'ingestion de sabre, se voyaient pour la première fois. Chaque lauréat a le droit de parler lors de la remise des prix 60 secondes à l'issue desquelles il est impitoyablement interrompu par une enfant de huit ans qui déclare s'ennuyer.

Je suis allé voir mes chefs qui sont d'accord pour que nous travaillons sur tous ces sujets dès lundi matin, et même en développer de nouveaux pour concourir au prochain prix IgNobel ! Des idées ?

Publié dans Les gens sont fous

Commenter cet article

lewis 08/10/2007 20:50

De la surdité précoce comme remède à la masturbation des communistes belges.

arsene 07/10/2007 23:10

Comme disait la Grande-Duchesse de Gérolstein : "Ah ! que j'aime les militaires, j'aime les militaires, j'aime les militaires !"

Martin Lothar 07/10/2007 22:52

Il faut absolument aussi qu'il y ait une étude sérieuse sur la psychologie des concombres en plein lune.Une telle omission n'est signe que de décadence.N'allons nous troubler avec leur sexualité en même pleine lune comme le veulent trop de prophètes ringards !De la civilisation, que diable !

marie pierre 06/10/2007 12:10

ma fille et moi nous sommes longtemps penchées sur les bienfaits du lait de puceron dans l'alimentation des hypertendus, nous avons manqué non pas de matière première- les arbres de notre jardin nous ne fournissaient en abondance - , mais de fonds et surtout du matériel adequat ( chacun connaît la difficulté d'extraction du délicat breuvage).